Le groupe de réflexion et d’action femme démocratie et développement (GF2D) et la clinique Biassa ont inauguré le mardi 25 novembre le centre de prise en charge médicale gratuite des femmes et filles victimes de violence «Dzifa». L’ouverture de ce Centre s’inscrit dans le cadre de la célébration la journée internationale pour l’élimination des violences basées sur le genre.

L’étude sur les violences basées sur le genre au Togo en 2010 révèle que la prise en charge psychosociale et médicale des victimes reste très faible. Dzifa, c’est pour les femmes mais nous espérons recevoir peu de femmes ” a déclaré Moïse Fiadjoe, Directeur de la clinique Biassa, en souhaitant une réduction des cas de violences.

D’après les statistiques, 1500 cas de violences sont enregistrés chaque année par le GF2D. “Nos centres d’écoute et d’informations accompagnent juridiquement les victimes” a indiqué la Coordinatrice du GF2D, Epiphanie Houmey Eklu-Koevanu avant d’ajouter que “Nous voulons contribuer à rendre aux femmes plus le sourire malgré les violences qui leur sont infligées“.

Soulignons que le Centre «Dzifa» en plus de la prise en charge médicale, va aussi former les professionnels de santé sur la prise en charge des violences et soutenir la campagne de lutte contre les violences.

Rappelons que la campagne de lutte contre les violences faites aux femmes court jusqu’au 10 décembre prochain.

Voltic Togo