Fatou Bensouda, Procureur de la CPI

Les fans de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont-ils jubilé un peu trop tôt, après l’annonce de l’acquittement des deux hommes politiques Ivoiriens? Une mise au point du Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), parvenue à la rédaction d’Africa rendez-vous, souligne que cette remise en liberté est pour le moment suspendue.

“La remise en liberté de Messieurs Gbagbo et Blé Goudé a été suspendue jusqu’à demain matin ( mercredi 16 janvier 2019 ndlr), lorsque l’Accusation entend présenter ses observations sur la question devant la Chambre de première instance I de la Cour”, a tenu à préciser Fatou Bensouda.

Selon ses explications, c’était seulement deux des trois juges de la Chambre de première instance I de la Cour qui ont décidé d’acquitter les deux hommes des crimes contre l’humanité qu’ils auraient commis. Ceci, “sur la base des éléments à charge collectés dans une enquête menée en toute indépendance et objectivité”.

Les juges ont rendu leur décision. L’Accusation a le droit d’interjeter appel de cette décision“, a ajouté le Procureur et d’ajouter “Je tiens à ajouter que nos enquêtes se poursuivent en Côte d’Ivoire. Nous restons déterminés à nous acquitter de notre mandat en vertu du Statut de Rome. Ce faisant, mon Bureau est résolument déterminé à remplir son rôle, en gardant avant tout et toujours à l’esprit le sort des victimes dans ce pays“.