L’Académie Ecobank EA en collaboration avec la Fondation Ecobank FE lance un programme de développement permettant d’améliorer les systèmes de santé en Afrique à travers une gestion financière rigoureuse. Ce programme vise à offrir aux cadres, une formation efficace dotée de solides capacités opérationnelles.

« La Banque est désormais partie prenante de l’industrie bancaire classique de 36 pays africains et se montre totalement solidaire des organisations qui œuvrent continuellement pour promouvoir la transformation socio-économique de nos communautés en synergie avec les gouvernements et le secteur privé » a souligné Amin Manekia, directeur général du groupe Ecobank.

Ce programme devrait permettre d’approfondir les compétences des organes opérationnels et de gestion des fonds. De ce fait, il est décomposé en plusieurs catégories. Il s’agit du leadership, de la gestion des connaissances et du partage des meilleures pratiques. En outre, l’initiative vise à aider les partenaires opérationnels à jouer leur partition dans la création d’impacts durables au sein des communautés qu’ils servent. Les patrons des subventions sont supposés être à l’avant-garde de la mission de lutte contre le VIH/SIDA, du paludisme, de la tuberculose ainsi que des épidémies. Ils doivent entre autres, développer des systèmes de santé robustes et résilients.

A en croire Simon Rey, directeur du groupe de l’Académie Ecobank et du Développement organisationnel et des Talents, et Carl Manlan, directeur des Opérations de la fondation Ecobank ce programme est organisé avec la ferme conviction qu’en formant et en outillant un écosystème de gestionnaires financiers dans le secteur du développement pour sauver les vies, chaque Franc CFA, chaque Dollar ou chaque Euro décaissé aura largement servi la cause.

Rappelons que ce programme a été mis en place par l’Académie Ecobank et le fonds mondial avec l’appui d’autres organisations de référence dans les secteurs de la gestion financière, du leadership et de l’opérationnel.