Jean Claude Dogo, le Secrétaire général de BB Lomé, remettant le lot

La Brasserie de Lomé (BB) continue ses actions en droite ligne avec la responsabilité sociétale. Une fois encore, des élèves de la préfecture d’Agoè-nyivé bénéficient de dons de table-bancs  mais aussi, de kits scolaires.

Le don constitué de 400 table-bancs et de 1100 kits scolaires composés de cahiers, ensemble géométrie, stylos, crayons et paquets de crayons de couleurs ont été remis ce 6 Novembre dans l’enceinte de l’Ecole primaire publique (EPP) Agoènyivé, Centre. Ceci, au profit de 5 établissements pour les table-bancs et 6 établissements pour les kits scolaires.

« Ce don vise à mettre à l’aise les élèves et contribuer à leur épanouissement afin qu’ils puissent mieux profiter des enseignements, efficacement préparer et accroitre leurs compétences pour construire la nation demain », a souligné Jean Claude Dogo, le Secrétaire général de BB Lomé. Selon lui, la BB est une entreprise citoyenne et  accompagne les pouvoirs publics dans des actions de développement à travers son programme de responsabilité sociétale des entreprises et, le secteur de l’éducation est un secteur privilégié dans ce programme.

« Ce deuxième geste de la Brasserie nous soulage beaucoup parce qu’il y a des élèves défavorisés qui viennent à l’école sans les fournitures donc ces kits nous permettront de venir aux besoins de ces différents élèves », a indiqué Koffi Kapou, directeur de l’EPP Agoè-nyivé centre. « Ces actions soutiennent et nous facilitent la tâche dans notre rôle d’éducateur et nous promettons de faire un très bon usage pour la réussite de nos élèves dans nos différents écoles », a-t-il ajouté.

Isssowazina Oumeatou, élève en classe de CM2, n’a pas caché sa joie. « A l’heure actuelle, le problème des effectifs pléthorique constitue un souci majeur pour nous les apprenants et cette donation de table-bancs est pour nous, une solution durable à ce problème. Nous promettons d’en faire un bon usage », a-t-elle souligné.

Les kits scolaires offerts par la BB Lomé

« Nous souhaitons que ces actions soient multipliées dans les cantons du grand Lomé pour que tous les enfants puissent en bénéficier », a affirmé Kossivi Elias Kpotigo le président de l’Union de la communauté de développement d’Agoe Nyivé (UCAD).