La banque mondiale décide d’accorder une appui de 8 milliards de dollars pour appuyer le secteur privé. Cette bagatelle somme est pour soutenir les entreprises et leurs salariés face à la baisse de l’activité économique causée par la propagation du Covid-19.

IFC anciennement Société financière internationale est en charge de la gestion de ces fonds.

L’objectif de cet appui est aussi, d’aider les clients opérant dans des secteurs économiques touchés de plein fouet par la pandémie, comme le tourisme et l’industrie manufacturière, pour qu’ils puissent continuer à payer leurs factures.

Il s’agit également de soutenir les secteurs concernés par la lutte contre la pandémie du Covid19, dont notamment l’industrie des soins de santé, face à la hausse de la demande de services, de matériel médical et de produits pharmaceutiques.

« Il est crucial d’accélérer la vitesse de rétablissement. Cet ensemble de financements fournit un soutien urgent aux entreprises et à leurs salariés qui permettra de limiter les conséquences financières et économiques de la propagation du Covid-19» a précisé , le  président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass.

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une maladie infectieuse provoquée par un nouveau virus qui n’avait encore jamais été identifié chez l’être humain.

Ce virus provoque une maladie respiratoire (analogue à la grippe) avec des symptômes comme la toux, la fièvre et, dans les cas les plus sévères, une pneumonie. On peut s’en protéger en se lavant fréquemment les mains, et en évitant de se toucher le visage.