Facebook veut rendre l’internet sûr et fiable pour l’Afrique. Les collaborateurs de Mark Zuckerberg s’associent à des organismes du secteur public et des organisations non gouvernementales de toute l’Afrique sous le slogan : « Agissons ensemble pour un Internet meilleur ! »

Ce pas supplémentaire que fait Facebook, s’inscrit dans le cadre de la célébration du ” Safer Internet Day (SID)”. « Rien n’est plus important pour nous que la sécurité des utilisateurs de Facebook. Chaque jour, les utilisateurs se connectent à Facebook pour communiquer et pour partager leurs opinions, et ils devraient être en mesure de le faire dans un environnement sûr », a indiqué Akua Gyekye, Responsable de la politique publique de Facebook pour l’Afrique.

Plus de 100 pays participent à l’effort et créent le dialogue pour aider les utilisateurs à envisager de petites mesures pour rester en sécurité en ligne. L’initiative est coordonnée par le réseau conjoint Insafe/INHOPE, avec le soutien de la Commission européenne et des centres nationaux Safer Internet à travers l’Europe et au-delà.

En Afrique, Facebook collabore avec des partenaires dans différents pays comme le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Zimbabwe ou encore, le Ghana, pour dit-on, garantir la sécurité et l’éducation de leurs communautés et répondre aux besoins des personnes vulnérables.

Facebook développe des produits qui permettent aux communautés de garder le contrôle et de se soutenir mutuellement pendant les crises, tout en garantissant leur sécurité en ligne. Chaque produit Facebook intègre des mesures de confidentialité et de sécurité afin de protéger vos informations.

Facebook a revu la conception de son Centre de sécurité, une ressource engageante qui fournit aux utilisateurs des informations les aidant à contrôler leurs données et à garantir leur sécurité. Le dispositif vous guide parmi les outils que Facebook propose, afin de contrôler votre expérience et offre de nombreux conseils et ressources en faveur d’un partage plus sûr et plus fiable. Disponible dans plus de 50 langues, il est disponible sur les appareils mobiles et comprend des vidéos d’explication étape par étape.

En 2015, devra-on le rappeler, Facebook a décidé d’ouvrir un bureau sur le continent.

Voltic Togo