Faure Gnassingbé, Président Togo

Au Togo, le Chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé a choisi de se “bunkeriser”. Et pour y arriver, l’une des voies passant devant la nouvelle présidence est bloquée.

Depuis le 24 juin 2020, impossible de passer devant la présidence. Une des 2×2 voies est bloquée. La circulation est réduite en alternée sur une portion de l’avenue de la présidence. Peu après le nouveau centre administratif, qui abrite désormais les ministères de la santé et de l’agriculture, et un peu avant le rond-point menant au siège du parlement au niveau de centre islamique, la voie n’est plus double.

Des barrages y sont posés et des agents de sécurité s’assurent que les usagers empruntent la voie qui leur est désormais réservée.

Pour avoir accès à la voie désormais bloquée, il faut avoir un motif de se rendre à la présidence. Seuls ceux qui travaillent à la présidence ou qui y ont un rendez-vous peuvent avoir le privilège de passer le check-point.

Des panneaux d’indication supplémentaire ont été posés sur la voie pour informer des nouvelles directives.

« Heureusement qu’ils n’ont pas tout bloqué sinon tu imagines le détour pour quitter le CHR Lomé commune pour GTA ? », semble se réjouir un conducteur de moto taxi, Zémidjan visiblement outré, qui discutait avec un de ses collègues, dans la station-service MRS, sur la voie pavé en allant vers Agbalépédo. « Et tu dis que Faure ne pense pas à nous », répond ironiquement, l’autre.

Les travaux des deux check points ont été entamés à la fin de l’année 2019. Selon certains, Faure Gnassingbé aurait peur des manifestations à l’approche de la présidentielle du 22 février 2020, et préfèrerait se ‘‘bunkériser’’ en bloquant la voie.

Mais c’est finalement fait, Faure Gnassingbé s’est bunkerisé.

Voltic Togo