Une délégation de l’Union africaine (UA) est dans les murs du Togo. Mardi 6 août 2019, elle a échangé avec le premier ministre Komi Sélom Klassou pour dit-on, exhorter le Togo à ratifier la charte africaine sur les principes de décentralisation et de bonne gouvernance.

La mission de l’UA a été conduite par le ministre burundais chargé de la Décentralisation et de
la Réforme institutionnelle, Jean-Bosco Hitimana.

A en croire nos confrères de l’Agence togolaise de presse (Atop), il est important que le Togo ratifie cette charte qui prône l’institution sur le continent, d’une gouvernance locale à l’intention des collectivités.

Le Togo a organisé le 30 juin 2019, après 32 ans, des élections ayant permis d’élire 1490 conseillers municipaux.