David Gilmour, Ambassadeur des États-Unis au Togo

Le Togo vient de bénéficier d’un financement à hauteur de 35 millions de dollars américain dans le cadre du « Treshold Progam » ou encore “Programme de Seuil”. L’annonce a été  conjointement faite  devant la presse à Lomé  par l’Ambassade des Etats Unis au Togo  et le gouvernement Togolais.

Il s’agit d’un don octroyé par le gouvernement des Etats-Unis à travers le Millenium challenge corporation (MCC) destiné à des pays éligibles dont le Togo, sur la base d’une évaluation périodique et relative axée sur  les efforts du pays bénéficiaire dans les domaines de la liberté économique, la bonne gouvernance, et l’investissement dans le capital  humain.

Les fonds serviront essentiellement à renforcer le développement du pays dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) et le foncier dans le contexte de l’amélioration du climat des affaires dans le pays.

la mise en œuvre du programme consistera à améliorer l’accès des citoyens à des services des TIC de hautes qualité et abordable en encourageant les investissements du secteur privé, à travers le développement d’un régime réglementaire indépendant, en élargissant les services aux zones mal desservis et en augmentant l’utilisation des TIC.

Le  programme devra permettre d’améliorer les accès aux terres formalisées grâce à la reconnaissance et à la protection des droits fonciers légitimes dans 5 zones pilotes du pays.

« Il est  question  pour les Etats-Unis à travers ce programme, d’accompagner le Togo à terme à agir significativement sur les indicateurs de la pauvreté en même temps que les facteurs de stabilité en créant des emplois pour la jeunesse et en renforçant les données démocratiques sources de stabilité pour un pays comme le Togo », a mentionné  David Gilmour, Ambassadeur des Etats Unis au Togo.

D’après le gouvernement togolais ce programme est le bienvenu pour le  bonheur des populations.

« Enfin les populations togolaises pourront récolter les fruits d’un partenariat fructueux. Le premier bénéficiaire de ce programme c’est les populations. Dans quelles années nous aurons un meilleur accès aux services des TIC.  Le Togo va travailler à améliorer la qualité de réglementation et  le secteur sera ouvert  d’avantage à la concurrence. Et le foncier dans le secteur agricole fera l’objet de reformes et d’actions qui contribueront à améliorer la productivité », a martelé Stanislas Baba, Coordonnateur du MCC au Togo.

Rappelons que le MCC est une agence gouvernementale américaine qui travaille chaque année à réduire la pauvreté dans les pays. L’étape décisive du Togo a été consacrée depuis 2015.

Voltic Togo