George Weah

L’opposition annonce descendre dans les rues au Liberia, le 7 Juin 2019, pour exprimer son ras-le-bol sur la gestion sociopolitique du pays. La manifestation n’est pas du goût du président George Weah.

Le gouvernement a mis en garde les organisateurs d’abandonner l’idée de manifestation au risque de poursuites à l’encontre non seulement des partis politiques impliqués mais, les organisateurs pris individuellement.

Le président sait que les organisateurs ont reçu un financement de 350 000 $ pour payer les manifestants le 7 juin; et un budget de 5 USD par personne est déjà prévu (…) Encore une fois, le gouvernement ne va pas tolérer si la manifestation dégénère” , avait averti Smith Toby, directeur de la communication du président Weah.

Il a ajouté que le gouvernement était prêt à accepter toute demande de protestation de la part de ses citoyens, l’échec de la part des dirigeants politiques et des individus à prendre des mesures pour maintenir la paix conduira à la responsabilité totale de tout résultat négatif.

Pour l’opposition le président Weah ne se soucie plus de la population, se comporte comme un roi et les populations ses valets à qui il peut téléguider à sa guise, oubliant les préoccupations premières des populations.