Un document officiel de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) fait objet de certaines manipulations.

ledit document est intitulé Accord pour l’établissement d’une zone de sécurité temporaire » aura subi des retouches jugées graves, faisant entorse à l’éthique.

La MINUSMA  dans un communiqué dont la rédaction d’Africa Rendez-vous a obtenu copie souligne qu’un tel procédé ne peut créer que de la confusion et détourner le document de son objectif principal, à savoir identifier une sortie de crise satisfaisante à la situation à Tabankort.

La MINUSMA  considère que les affrontements de Tabankort  constituent une violation flagrante du cessez-le-feu et a engagé des discussions techniques avec les responsables militaires de la Coordination et de la Plateforme, pour que soit mis un terme aux hostilités.

Pour la MINUSMA il est bien important que toutes les parties impliquées dans la résolution de la situation sociopolitique au Mali, en l’occurrence le Nord du pays, respectent scrupuleusement leurs engagements à résoudre leurs différends par la voie du dialogue, notamment dans le cadre du Comité Technique Mixte de Sécurité (CTMS),auquel elles ont adhéré à travers l’Accord Préliminaire de Ouagadougou.