« Dynamique 3G », c’est la nouvelle trouvaille de Jean Kissi, Secrétaire général du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), pour parvenir à l’alternance politique au Togo.

Reçu ce 12 mai 2015, sur une radio privée dans la capitale togolaise, Jean Kissi pense à l’alternance en 2020. Pour lui le renouvellement de la classe politique peut donner une changement au changement des dirigeants à la tête du Togo. c’est cette vision politique pour une alternance réussie au Togo que le Numéro 2 du CAR a baptisé ” la dynamique de la troisième génération, la 3 G“.

Aujourd’hui, il nous faut absolument une nouvelle génération pour poursuivre la lutte démocratique “, a-t-il déclaré avant d’ajouter que ” la 1ère génération qui est celle du Pr. Gnininvi, Edem Kodjo, Me Agboyibo…a fait son temps, même si nous devons encore profiter de leurs sages conseils “.

Dans les « has been » Kissi place Jean-Pierre Fabre, Me Apévon et kafui Adjamagbo, comme sociétaires de la  2ème génération. Il estime que cette génération doit aussi passer pour laisser place à une 3ème dont il fait partie intégrante avec ” Atchadam Tsikpi et Oré djimon, afin de continuer par porter haut la flamme démocratique “.

Dans son intervention il n’a pas manquer de fustiger l’attitude de certains de ses collèges de l’opposition qui, selon lui, ont  ” accompagné Faure Gnassingbé au dernier scrutin présidentiel pour légitimer sa victoire “.

Rappelons que le CAR a appelé au boycott de la présidentielle du 25 avril dernier.

Voltic Togo