Muhamadu Buhari du Nigeria et Nana Akufo-Addo du Ghana au sommet de la CEDEAO à Lomé

L’Afrique veut vraiment arriver à dépasser l’aide extérieure. Une rencontre de haut niveau se tient à Accra au Ghana sur le thème: ‘’L’argent de l’Afrique pour le développement de l’Afrique : un avenir au-delà de l’aide’’.

Des dirigeants africains, acteurs influents d’Afrique et champions du monde des affaires sont conviés à cette rencontre qui va être animée par le président du Ghana, Nana Akufo-Addo.

Ce dialogue organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

A travers un dialogue, cette rencontre veut parcourir comment le continent peut optimiser l’utilisation de ses propres ressources, de sa créativité et de l’innovation pour financer efficacement son développement.

Sont concernés par cette réunion, les dirigeants africains des domaines de la politique, de l’économie, des arts, des médias et du monde universitaire.

Plus de 200 participants sont attendus à ce dialogue de haut niveau. Des dirigeants d’entreprises africaines, des environnementalistes, experts du changement climatique et des jeunes, ainsi que des acteurs renommés de l’industrie créative, du commerce et de l’agro-industrie, y compris des femmes.

Les discussions vont porter sur l’avenir du développement en Afrique et la manière de capitaliser sur la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (AFCFTA), ainsi que sur les opportunités découlant de la quatrième révolution industrielle.

Pour Shirley Ayorkor Botchwey, ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale du Ghana, l’Afrique peut parvenir à l’autosuffisance par les opportunités offertes par les objectifs de développement durable (ODD) et l’agenda africain 2063 pour le développement du continent.