Dr Fatoumata Binta Diallo, représentante de l’OMS au Togo

Le Togo nourrit bien l’ambition d’atteindre une meilleure couverture santé universelle. Le sujet a été au centre d’une conférence ce mardi 16 avril 2019  à Lomé, animée par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère togolais de la santé.

D’après Dr Fatoumata Binta Diallo, représentante de l’OMS au Togo, il est bien nécessaire de renforcer les initiatives pour accélérer l’atteinte de la couverture santé universelle. Ceci, afin que chaque individu quel que soit son statut social et sa situation géographique, puisse avoir accès à des soins de santé de qualité à moindre coût. « La santé est un droit fondamental et c’est la santé qui donne la protection sociale, physique et économique », a-t-elle martelé.

Pour Dr Diallo, le Togo s’est engagé résolument dans la couverture santé universelle, la mise en place des structures pour l’assurance maladie obligatoire notamment l’INAM, school Assur, les mutuelles et les assurances privées.

Pour Sossinou Awoussi, secrétaire général du ministère de la santé, il faut redoubler d’efforts pour que d’ici 2030, le Togo puisse atteindre un niveau de son objectif de couverture santé universelle, en terme de développement des ressources humaines dans l’amélioration de la qualité des soins.

Il faut le rappeler, la couverture santé universelle est l’ensemble de tout ce qu’il faut faire pour que tout togolais, partout où il est en tout temps en tout lieu quel que soit son âge, ait l’équité, l’égalité d’accès aux services de santé. Il s’agit notamment de l’accès à la promotion de la santé, la prévention contre les maladies, aux traitements et tout ce qui renforce les capacités du pays.

Rappelons que la journée mondiale de la santé est le 07 avril.