Dr Fatoumata Binta Diallo, représentante de l’OMS au Togo

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) veut accélérer la couverture vaccinale de tous les pays et atteindre le taux de 80% à l’horizon 2020. Pour cela, elle a organisé un atelier de renforcement de capacités des pays pour l’adoption du guide révisé, à Lomé, ce 14 Octobre 2019.

Cet atelier a pour objectif d’actualiser le guide sur l’approche ‘’Atteindre chaque district’’ (ACD), qui vise à ne laisser personne de côté sans couverture.

D’après Binta Fatoumata Diallo, représentante de l’OMS au Togo, chaque enfant de moins de 5 ans, doit avoir accès aux vaccins qui sont requis pour qu’il puisse vivre en bonne santé dans le cadre de la couverture sanitaire universelle. « Que ce soit dans les zones pauvres, géographiquement inaccessibles où urbaines, il faut que tout enfants soit vacciné ou immunisé », a-t-elle insisté.

Des délégués de 14 pays prennent part à cet atelier notamment le Burundi, Comores, Haïti, Guinée, Guinée Biseau, Madagascar, Mali, Mauritanie, Liberia, Niger, Nigeria, Sénégal, Siéra Léone et le Togo.

Dr Diallo a incité les participants à utiliser le guide révisé, le publier auprès des responsables nationaux afin de qu’ils puissent se l’approprier, l’adapter à leur contexte pour avoir des guides qui sont réellement taillés sur mesure pour chaque pays.

Au retour de chaque participant, elle souhaite que chacun mette en œuvre ce guide afin d’augmenter la couverture vaccinale et atteindre les cibles qui sont déjà fixés et même les dépasser.

« Ceci va permettre au programme élargi de vaccination d’être très performant afin que tous les pays soient au rendez-vous de 2020 pour qu’on puisse espérer en 2030, avoir une couverture universelle de vaccination », a-t-elle ajouté.

‘’Atteindre chaque district’’ actualisé en 2017, prend en compte les iniquités au sein des villes, entre villes et villages, entre personnes riches et pauvres, l’intégration des services de santé, les conflits et l’insécurité.

Le rendez-vous de 2020 consiste à ce que tous les pays atteignent 80% de la couverture vaccinale.