L’agriculture est l’un des secteurs porteurs de croissance. La biotechnologie agricole peut permettre, aux états en quête de l’émergence dont le Togo, à maximiser leurs productions. C’est dans ce cadre qu’une table ronde a rassemblé, des acteurs impliqués dans le domaine, le 06 novembre 2014, à l’ambassade d’Amérique à Lomé.

Les participants ont eu à débattre des différents contours de la biotechnologie agricole à travers les exposés de Gaffant Ayéwodé Amoussou, ingénieur en biotechnologie et de Fousséni Karamon, Expert en biosécurité. La biotechnologie est selon Ayéwodé Amoussou, une technique pouvant booster la production mais encore inexistante dans l’agriculture togolaise. ” L’idée est de dynamiser et d’améliorer les dispositifs publics chargés de l’agriculture qui existent au Togo ” a-t-il évoqué comme objectif  de la rencontre.

Au delà de ses bienfaits la biotechnologie, peut avoir des conséquences néfastes sur l’environnement, la santé humaine et animale, si les manipulations afférentes ne sont pas bien encadrées, a relevé l’expert en biosécurité Fousséni Karamon. Il a insisté sur la nécessité  de la  sécurité dans l’application de cette technique  moderne qui peut être objet de toute sorte de trafic illicite.

Rappelons que le Togo dispose d’une commission de biosécurité, qui travaille pour la révision des lois pouvant régir le domaine.

Notons que la biotechnologie fait référence à toute application technologique utilisant des systèmes biologiques des organismes vivants ou leurs dérivés, pour modifier ou réaliser des produits par des procédés spécifiques.

Voltic Togo