Des députés togolais seront désormais des ambassadeurs de l’entreprise sociale de marché commun (ESMC). Une séance d’échanges organisée le 20 Juin à l’hémicycle, a permis aux premiers responsables de l’ESMC d’expliquer les piliers innovants sur lesquels se reposent le marché commun faisant des députés, leurs ambassadeurs.

Ces députés, sensibilisés sur le fonctionnement réel de l’ESMC sont assez outillés pour mieux expliquer le concept à la population à la base, eux devenus des ambassadeurs de l‘ESMC.

Nous sommes venus présenter l’ESMC aux élus du peuple qui sont appelés à être nos points focaux dans leur localité et que la production commune dont nous parlons va être une production physique et nous la voudrions dans chaque canton du pays“, a confié Sama Essohamlom, Gérant statutaire de l’ESMC.

Les premiers responsables de l’ESMC espèrent miser ainsi sur les députés pour aller vers les plus démunis et les faire sortir de la pauvreté, partageant la richesse et de facto contribuant à l’atteinte des objectifs du développement durable.

Les ODD constituent les point d’intérêts essentiels de l’ESMC. “Nous voudrons que ce soit des chantiers qu’on confie à cette colossale entreprise qui est l’ESMC et cela donnera du travail à la population à plein temps et on n’aura plus de chômeurs“, n’a pas manqué de relever, le gérant statutaire qui voit en ces élus du peuple, des partenaire incontourrnables.

Selon le patron de l’ESMC, il est dénombré à la date du 20 Juin 2018, 812 mille 988 comptes ouverts au sein de l’entreprise qui caresse fort le quota de 1 million.