Le Contre-amiral Fogan Adegnon, président de la délégation spéciale de la commune de Lomé est accusé d’avoir violé la loi sur les manifestations publiques. Ceci, avec son interdiction, une deuxième fois, d’une manifestation contre l’augmentation des prix des produits pétroliers.

Un appel à un sit-in a été lancé par la Ligue des consommateurs du Togo (LCT) devant le Ministère du commerce pour le 29 mars 2019. Il sera interdit par la Délégation spéciale de la commune de Lomé. La manifestation a été reconduite sur le samedi 6 avril 2019.

Une seconde fois, elle a été interdite par le Contre amiral Fogan Adegnon arguant que “le lieu choisi ne correspond pas à une place publique“.

Pour la LCT, c’est une violation de la loi n°2011-010 du 16 mai 2011 fixant les conditions d’exercice et de la liberté de réunion et des manifestations publiques. Selon cette loi un lieu public est définit comme « toute aire ouverte habituellement et notoirement à l’usage du public, conformément aux usages locaux qu’elle soit close ou non ».