Col Hemou Badibawou Bakali, préfet de la Kozah

Le problème d’eau à Kara est même connu de Dieu”, c’est en substance, les propos du préfet de la Kozah, Bakali Hemou. C’était en marge de la journée publique de présentation du budget primitif de la commune de Kara le mardi 16 avril 2019.

Au cours de cette rencontre, le problème de manque d’eau dans la préfecture a été remis sur le tapis. Plusieurs questions ont été posées au président de la délégation de la commune de Kara après sa présentation du budget primitif 2019. Et une dame visiblement affectée, sur un ton de lamentation voulait en savoir plus.

Le préfet de la Kozah le Col Bakali Hemou Badibawou a indiqué que le ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise séjourne depuis plus d’une semaine dans la région de la Kara avec une équipe renforcée. « C’est dans la perspective d’apporter en urgence une réponse plus adaptée car la capacité du barrage ‘’la Kozah’’ qui desserre 3 préfectures notamment Kozah, Doufelgou, Binah a dangereusement baissé », a-t-il expliqué et d’ajouter « C’est un problème qui touche au plus haut point les premières autorités. Je voudrais vous rassurer et vous demander de patienter. Le problème est en train d’être résolu, c’est su même de Dieu ».

Le barrage de la Kozah est mis en activité depuis 1979 mais n’a jamais été curé et depuis le début de l’année 2019, c’est la croix et la bannière pour se procurer de l’eau.