Emefa Kpegba, coordinatrice du Camp

Lomé accueille du 20 au 22 août 2018 le premier camp robotique et de codage dénommé “2018 Robotics and Coding Camp”. Il se veut un cadre pour renforcer les capacités des jeunes togolais en programmation.

Pas que de la programmation, les participants seront aussi formés sur les objets connectés, les bots et la domotique tout en mettant l’accent sur les objets de récupération et de protection de l’environnement.

Il s’agit également de promouvoir les inventions des jeunes togolais et de stimuler les “makers” d’une part et d’autres parts, proposer des solutions concrètes, innovantes, efficientes et banquables aux problèmes et défis majeurs auxquels sont confrontées les populations dans les secteurs de l’éducation, de l’agriculture, de la finance et de l’eau potable.

Plusieurs activités sont au programme notamment des formations théoriques et pratiques sur la programmation avec scratch, l’introduction à la programmation avec Java, python, impression 3D, des ateliers de production robotique ainsi que des concours de création robotique.

«  Notre objectif est d’avoir un jour des robots laboureurs, ceux qui peuvent résoudre les problèmes africains ». a confié la coordinatrice du camp Emefa Kpegba. Selon elle, c’est une manière d’encourager la jeunesse à savoir qu’en Afrique  et particulièrement au Togo, il est possible de codé une application et un logiciel sur un ordinateur.

L’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo David Gilmour,  a souligné qu’il n’y a aucun aspect dans la vie que la révolution robotique n’a pas touché. « Nous avons besoin d’introduire le codage et la robotique dans la jeunesse  Togolaise pour qu’ils puissent bénéficier de l’immense potentiel de ce secteur » a- t- Il laissé entendre.

Ce camp robotique organisé par l’Ambassade des Etats-Unis et le “American corner” est ouvert aux enfants de 10 à 17 ans et aux jeunes de 18 à 30ans.

Pour rappel un robot est un dispositif qui peut faire les activités physiques ou de montage de façon autonome.

Voltic Togo