Autrefois grand alié du président Alassane Dramane Ouattara, jusqu’au volte-face du président ivoirien, Henri Konan Bédié s’est montré bien solidaire avec l’ancien président du parlement, Guillaume Kigbafori Soro.

La plateforme Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP), portée par l’ex-président Henri Konan Bédié, dit s’insurger contre le pouvoir d’Abidjan relative au mandat d’arrêt émis contre M. Soro.

A en croire l’ancien bras droit de Ouattara, il s’agit d’une “dérive dictatoriale“.

Il n’y a qu’en dictature que l’on émet un mandat d’arrêt contre un candidat aux élections. Cet acte est un parjure qui souille la fin de la présidence Ouattara“, a écrit M. Soro sur son compte Twitter.

Le 23 décembre 2019, un mandat d’arrêt a été émis par Abidjan à l’encontre du challenger de Ouattara pour “atteinte à l’autorité de l’Etat”.

Voltic Togo