Les États-Unis veulent aider le Togo contre la menace terroriste. Le patron du Commandement des États-Unis pour l’Afrique Stephen Townsend en visite à Lomé, a insisté sur cette volonté américaine au  Chef de l’Etat togolais Faure Essozima Gnassingbé le 22 septembre 2021.

Il s’agit donc d’aider le Togo à accroitre sa capacité à sécuriser ses zones frontalières du nord de la menace terroriste et d’améliorer la coopération en matière de sécurité dans la région.

Après le Chef de l’Etat avec qui ils se sont entretenus pendant au moins 1 heure de temps, le Général Townsend et l’ambassadeur américain Eric Stromayer ont eu une séance de travail avec le ministre des Armées Marguerite Gnakade, le Chef d’État-Major, le général Dadja Maganawe et d’autres hauts responsables de la sécurité à cet effet.

« Je salue les contributions du Togo à la sécurité régionale et maritime à travers ses déploiements de maintien de la paix, sa participation active aux exercices navals comme Obangame Express et d’autres efforts de coopération. Le Commandement des États-Unis pour l’Afrique est impatient de renforcer notre partenariat par le biais d’une formation et d’une assistance bilatérales plus ciblées », a déclaré Townsend.

Le Général et sa délégation se sont envolés pour le Bénin où ils se sont prêtés au même exercice et avec la même dynamique.

« Nos partenaires côtiers d’Afrique de l’Ouest partagent de nombreuses menaces sécuritaires. Pour contrer efficacement ces menaces, il faut une approche régionale coopérative. Comme tous nos partenaires de sécurité en Afrique de l’Ouest, le Bénin a un rôle important. Nous continuons de travailler avec le Bénin et d’autres partenaires pour renforcer les capacités et améliorer l’interopérabilité », a déclaré Townsend au Bénin.

Voltic Togo