Brigitte Adjamagbo-Johnson

La coalition des 14 partis (C14) réduite à 7 annonce désormais associer les pressions de rue et le dialogue pour obtenir gain de cause. C’est ce qu’a déclaré Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, la coordinatrice de ladite coalition dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Africa rendez-vous.

Selon ses explications, la Coalition est désormais outillée pour accompagner ses militants dans la lutte pour l’alternance et le changement au plus tard 2020.Et ce avec deux stratégies: la pression population et le dialogue.

La Coalition rappelle avoir déjà eu à échanger avec le Chef de l’État, Faure Gnassingbé sur la nécessité des réformes mais aussi de la relaxation des détenus politiques.

Aussi, la C14 par le biais de cette note, dit inviter tout le monde en âge de voter d’aller se faire recenser dès l’ouverture de la période de révision électorale prévu pour le 16 mai 2019.

Selon Brigitte Adjamagbo, il revient au peuple de conquérir les conseils municipaux et les mairies pour ‘‘l’assaut final de 2020’’.

« La C14 entend faciliter ta tache d’électeur en présentant des listes communes comme tu l’a toujours demandé », rapporte le communiqué. Pour ce regroupement de partis politiques c’est une évidence que ces élections locales soient gagnées par le peuple à travers ses représentants de l’opposition.