Crédits: CENI

L’élection des conseillers municipaux s’est déroulée le 15 Août 2019, dans cinq communes à l’intérieur du pays, suite à un report. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) après une visite dans les centres de vote, a appelé tous les acteurs au sens de responsabilité.

“Nous avons insisté sur la nécessité de maintenir un état de sérénité sur l’ensemble du processus pour que les résultats soient ceux attendus et acceptés par tous. Nous avons insisté aussi sur l’intégrité du scrutin et la fiabilité du scrutin” a laissé entendre le président de la CENI, Tchambakou Ayassor.

Cette intégrité, précise-t-il, dépend du sérieux et du sens de responsabilité que nous mettons tous dans l’administration du processus.

Quant au déroulement du scrutin, il s’est réjoui que tout se soit déroulé dans les normes.

Les bureaux visités se sont ouverts à bonne heure, c’est à dire déjà à 7 heures. Aucun bureau n’a signalé de problème. Sur le plan de l’organisation, les membres des bureaux de étaient en place, de même les délégués des candidats tout comme l’ensemble du matériel“, a-t-il ajouté.

Ce scrutin, alors qu’il devrait se tenir le 30 Juin 2019, a été reporté pour certains, annulé pour d’autres pour irrégularités. Il s’est déroulé dans cinq circonscriptions électorales notamment, Wawa 1, Zio 4, Avé 2, Bassar 4 et Oti Sud.