La Ligue togolaise des droits de l’Homme (LTDH) exhorte le gouvernement à retirer l’armée comme acteur majeur de la politique. C’est l’une des recommandations que la ligue a formulée dans son rapport publié en Juillet 2020 à l’occasion de ses 30 ans.

Dans ce rapport, la LTDH soutient que si la dictature perdure, c’est parce que l’armée  occupe une place principale dans le fonctionnement des institutions. Selon elle, le vrai changement au Togo passe par l’éradication de la dictature militaire.

Outre cette recommandation, la LTDH a exhorté aussi le gouvernement togolais et les institutions nationales à abolir la loi qualifiée de “liberticide” qui fait restriction de la liberté de manifestation pacifique et sa jouissance.

La Ligue togolaise des droits de l’Homme (LTDH) est une organisation non gouvernementale, apolitique et à but non lucratif qui veut contribuer à l’édification d’un Etat de droit au Togo par la promotion, la protection et la défense des droits de la personne.

La LTDH depuis sa création le 20 juillet 1990 s’est fixée pour objectif de promouvoir le respect des droits humains au Togo. En 30 ans de parcours et de lutte, la ligue estime que le processus démocratique au Togo est mené par une ‘‘dictature militaire au pouvoir’’.

Voltic Togo