Awa Nana-Daboya, présidente du HCRUUN

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) a démasqué les auteurs des fraudes à l’endroit des victimes. Ceci grâce à la vigilance de ses équipes sur le terrain. la coopération de certaines victimes et des agents de sécurité.

A se fier à un communiqué du HCRRUN parvenu à la rédaction d’Africa rendez-vous, certains responsables et agents des préfectures et des tribunaux profitent de la circonstance des victimes.

« Alors que tous les acteurs s’investissent pour un heureux aboutissement du processus, il a été constaté que certains responsables et agents des préfectures et des tribunaux délivrent, sur la base de fausses informations, des documents à des victimes moyennant paiement d’un pourcentage variant entre 5 et 10% du moment de l’indemnité », peut-on lire dans le communiqué.

Les Commissaires du HCRRUN informent que les auteurs vont répondre de leurs actes devant la justice.

Rappelons que les opérations d’indemnisation font suite aux travaux de la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR) qui a recensé pour son programme de réparation, 22.415 victimes sur la période de 1958 à 2005.