La liste des candidats indépendants regroupés sous la bannière “Les Engagés” a fait son bilan le dimanche 7 juillet 2019, à Lomé. Un déjeuner de travail a permis à l’équipe de faire le point de ses actions et surtout, de remercier les volontaires et les bénévoles pour leur engagement sans  rémunération.

« Nous avons organisé ce déjeuner de travail pour d’une part, remercier nos parrains, volontaires et bénévoles et d’autre part, pour faire le point du processus électoral ayant débouché sur l’élection des conseillers municipaux le 30 juin 1019. Chaque équipe sur le terrain a eu à faire des observations utiles et nécessaires qui nous permettront de faire un travail de sensibilisation, de formation et d’informations de la population », a expliqué à Africa rendez-vous, Essivi Mimi Bossou Soedjede, tête de liste.

Cette liste d’indépendants pour un coup d’essai, est arrivée à obtenir un siège de conseiller municipal, à se fier aux résultats provisoires. Elle dit s’être rendue compte qu’une partie de la population ne maitrisait pas l’enjeu des élections locales et que des Togolais sont déçus et fatigués des élections.

Aussi, relèvent-ils l’achat de conscience par le don de T-shirts et les travaux communautaires en période électorale, violant précisent-ils, l’article 72 du code électorale.

Les Engagés” disent regretter que les  partis d’opposition se soient aussi mis dans un jeu malsain associant tous les groupes d’indépendants à des satellites du parti au pouvoir,  UNIR entrainant  la confusion dans l’esprit des électeurs.

Pour Mme Bossou Soedjede, les observations faites lors du scrutin sont multiples et elle pointe aussi du doigt, le vote par procuration sans mandat, le refus manifeste de donner copies des PV à des délégués et même des votes multiples reconnus par les bulletins pliés ensemble dans l’urne.

« Nous espérons que chacun pourra en tirer des leçons pour que élection après élection, on n’ait pas à déplorer les mêmes manquements. Vécues de l’intérieur, j’ai personnellement beaucoup appris sur les élections en général et sur les élections locales en particulier. Je me rends compte que j’avais raison de penser certaines choses mais en même temps, je me rends compte que je me suis trompée sur d’autres que j’appréhende maintenant », a-t-elle confié.

«  C’est la plus grande victoire en plus du seul mais grand siège que nous avons gagné de cette aventure. La population togolaise doit désormais compter avec le mouvement citoyen Les Engagés», martèle Essivi Mimi Bossou Soedjede.