Des syndicalistes réunis à Lomé, capitale du Togo, veulent couvrir l’Afrique d’arbres. Ces hommes et femmes, réunis au sein de l‘organisation régionale africaine de la confédération syndicale internationale (CSI-Afrique) a annoncé lundi 17 février 2020, une campagne de reboisement.

D’ici 2024, CSI-Afrique veut planter 50 mille arbres en Afrique.

D’après le Secrétaire général adjoint de la CSI-Bruxelles, Diallo Mamadou, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la campagne globale de la CSI.

« La CSI internationale et ses organisations régionales, se sont engagées depuis quelques années dans la campagne de protection de l’environnement et dans la lutte pour un environnement juste et serein pour une vie d’ensemble de toutes les communautés », a expliqué M. Mamadou.

Selon lui, il n’y a pas et il n’y aura pas d’emploi dans une planète morte. « C’est pourquoi nous nous sommes engagés dans cette initiative de protection de l’environnement et de notre planète », a t-il ajouté.

Monsieur Mamadou croit fortement que cette campagne peut réussir si tout le monde s’engage. « La lutte pour le climat n’est plus seulement une question d’une communauté ou d’un groupe mais c’est plutôt une lutte globale. Tout le monde doit s’engager au niveau nationale, sous-régionale, régionale et internationale parce que l’avenir de la planète nous concerne tous ».

CSI-Afrique dit s’engager ainsi à atténuer l’impact négatif des changements climatiques pour avoir un continent vert. C’est dans cette optique que le président de la CSI-Afrique et secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal, Mody Guiro demande à tous les syndicalistes de faire le reboisement.

« A partir de ce moment une fois chez nous, nous devons prendre des initiatives dans nos organisations syndicales respectives pour faire de cette campagne une réalité dans la CSI-Afrique », a exhorté le président.

Il a ensuite exigé qu’à la rentrée syndicale prochaine, chaque représentant de syndicat rende compte de ce qu’il a fait dans son pays, le nombre d’arbres plantés et, preuve à l’appui. « Si nous tous ici présent, nous plantons un arbre, nous pensons que nos affiliés et nos collaborateurs, s’ils suivent l’exemple, nous pouvons en 4 ans, planter près de 50 mille arbres en Afrique », a martelé M. Guiro.

Notons que cette campagne de reboisement de la CSI-Afrique a été lancée à l’occasion du 10ème forum annuel de la rentrée syndicale.