Le président du groupe parlementaire de Union pour la République (UNIR), Christophe Tchao, dénonce les menaces dont seraient victimes des députés de son parti.

La 10ème séance plénière tenue ce jeudi 04 décembre 2014, a été une occasion pour les députés de la majorité de porter à la connaissance de leurs pairs de l’opposition qu’ils ne voteront pas sous pression, la proposition de loi qu’ils ont introduite à l’Assemblée nationale. “Aucun député ne votera la loi sous la pression “, a déclaré le président du groupe parlementaire Unir, Christophe Tchao, en faisant allusion à la proposition de loi relative aux réformes.

Une dame s’est permis de poster sur Facebook la liste complète des députés d’Unir avec leurs contacts téléphoniques “, a dit Mr Tchao qui voit en ce post une façon de les soumettre à la menace et à l’intimidation de la population.

Quant à la 2ème vice-présidente du parlement Ibrahima Meïmounatou, elle a appelé au respect des principes démocratiques. ” Nous sommes tous apprentis de la démocratie et nous nous devons chacun du respect ” a-t-elle relevé.

Rappelons que la proposition de loi a été introduite le 19 novembre dernier, vise entre autre la limitation du mandat présidentiel et le mode de scrutin à deux tours.

Voltic Togo