L’Organisation non gouvernementale Amnesty International qui intervient dans l’éducation des droits humains alerte sur des attaques numériques ciblées au Togo.

Les technologistes et chercheurs d’Amnesty international, regroupés au sein de Amnesty Tech disent avoir identifié au Togo, des attaques numériques. Celles-ci sont orientées vers des défenseurs des droits humains.

La technique a consisté selon Amnesty Tech, à envoyer des logiciels espions par emails ou par messagerie whatsapp. Un document microsoft word est envoyé par emails et une application android malveillant sur Whatsapp, incitant à télécharger.

Pour ce groupe de chercheurs, recevoir ce genre de message ne veut pas automatiquement dire que le destinataire est infecté. Au lieu de supprimer si reçu, Amnesty tech souhaite le recevoir sur share@amnesty?tech afin de poursuivre les vérifications.

Au Togo, cette alerte intervient à un moment où le pays se prépare pour la présidentielle.