la représentante résidente de la Banque au Togo, Hawa Wagué Cissé

Les enseignants chercheurs et étudiants des programmes professionnels de l’Université de Kara, 420 Km au nord de la capitale, ont été entretenus par la Banque mondiale sur le capital humain. La conférence a été animée par la représentante résidente de la Banque au Togo, Hawa Wagué Cissé.

La banque mondiale veut travailler avec l’université de Kara au renforcement du capital humain universitaire sur trois facteurs notamment la santé, l’éducation et la protection sociale.

« On doit s’assurer que nous travaillions avec les universitaires de telle sorte qu’on ait des produits qui seront absorbés par le marché du travail. Le cadre du partenariat de la banque mondiale a pour objectif d’aider le gouvernement dans le développement économique du pays à travers le PND » a expliqué la représentante résidente de la banque mondiale.

« Nous réaffirmons notre détermination à collaborer avec la banque mondiale non seulement pour donner plus de visibilité à l’université de Kara, mais aussi pour saisir les opportunités qui s’offrent à l’endroit des étudiants pour les placements en stage et à l’endroit de recherche de financement pour conduire aussi bien des activités de recherche que des activités de formation » a déclaré le président de l’université de Kara, Prof Sanda Komla.

La banque mondiale finance déjà les projets pédagogiques à l’institut des métiers de l’agriculture (ISMA) et le projet de recherche sur la mouche de fruit à la faculté des sciences et techniques.