Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) ne compte pas rompre avec sa tradition de “Nuit des droits de l’Homme” pour récompenser les défenseurs des droits de l’homme. Pour cette 6ème édition consécutive, le Cacit donne rendez-vous le 10 décembre 2021 pour récompenser ces acteurs togolais qui se sont illustrés tout au long de l’année, par leurs actions et activités, à défendre et protéger es droits de l’homme.

« Engageons-nous en faveur des DESC pour le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie au Togo, » c’est le thème retenu pour 2021 qui fait une part belle aux droits économiques et socioculturels.

Pour le directeur exécutif du CACIT, Ghislain Nyaku, le choix de ce thème se justifie par le fait que, dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire, la précarité de la vie s’est encore plus accentuée du fait de certaines mesures prises par les gouvernements à travers le monde, y compris le Togo.

« Au Togo l’instauration du couvre-feu, la fermeture des frontières terrestres et aériennes, le bouclage de certaines villes, la restriction des rassemblements et la suspension des visites dans les prisons civiles du Togo (…)  constituent des pesanteurs qui freinent l’effectivité de la jouissance des Droits économiques, sociaux et culturels par tous les citoyens de toute catégorie, » a fait comprendre le Directeur exécutif du CACIT.

« Les vulnérabilités se sont faits observer beaucoup plus au niveau des droits économiques et socioculturels. Et cette édition se veut une vitrine pour récompenser ceux qui risquent leur vie, donne de leur temps et énergie pour que d’autres puissent avoir accès à leur droit afin que le Togo puisse évoluer sur le plan de la bonne gouvernance et de la démocratie. C’est aussi un évènement pour faire le plaidoyer non seulement pour les défenseurs qui travaillent mais aussi pour ces droits particuliers que nous portons chaque année », a expliqué Doris Guinhouya, Responsable du Département de promotion des Droits de l’Homme au CACIT.

Cette année, chaque lauréat recevra un ordinateur portatif neuf. « C’est pour les encourager pour les actions menées en faveur des droits de l’Homme et leur servir d’outil de travail et renforcer leur engagement », a ajouté Mme Guinhouya.

Pour postuler, il suffira d’envoyer un rapport d’activités de l’année à l’adresse email : ndhcacit@gmail.com ou les déposer au siège du CACIT sis à Hedzranawoé non loin de l’Eglise Notre Dame du Liban au plus tard le 26 novembre 2021 à 17h30 GMT.

Les 9 catégories dans lesquelles il faut postuler.

–             Droit à un travail décent ;

–             Droit à un logement décent ;

–             Droit à la participation à la vie culturelle ;

–             Droit d’accès à l’eau potable ;

–             Droit à la santé ;

–             Droit à l’alimentation ;

–             Droit à l’éducation ;

–             Médias engagés dans la promotion des DESC

–             Responsabilité sociale des Entreprises (RSE)

A cette liste, s’ajoute une catégorie spéciale UE pour “Femme défenseure des droits de l’Homme”.

Voltic Togo