Le 8 janvier 2010, le bus transportant les éperviers du Togo a été mitraillé par des autonomistes, à Cabinda, une enclave du territoire angolais. Des morts mais parmi les rescapés, Kodjovi Obilalé, portier de l’équipe d’alors. Aujourd’hui, il se déplace à béquilles. Le 7 janvier 2019, en Egypte, Kodjovi Obilalé a eu droit à un “standing ovation” et, un trophée spécial.

Le rêve de Kodjovi Obilalé de rester un grand portier des Éperviers du Togo s’est estompé depuis le 8 janvier 2010, un destin foudroyé. Mais depuis lors, il n’a pas baissé les bras. Il a tenu à marcher à nouveau même s’il ne peut plus faire des bonds d’arrêt du ballon rond.

Le 7 janvier 2020, à Hurghada en Égypte lors de la cérémonie des  CAF Awards 2019, Kodjovi Obilalé, invité d’honneur, s’est vu décerné un trophée spécial. L’émotion était grande dans la salle.

« Je dédie ce trophée à toutes les victimes de ce drame et à leurs familles respectives. Je compte sur le monde du football pour parvenir à mes envies professionnelles et physiques ». a lancé l’ancien portier togolais.

Award special pour Obilalé Kodjovi

La CAF rend hommage à Obilalé Kodjovi lors des CAF Awards 2019 en Egypte

Gepostet von Foot.tg am Dienstag, 7. Januar 2020

Voltic Togo