Image: DR

L’Université de Kara, la deuxième publique du Togo se montre favorable à l’intelligence artificielle. Elle a accueilli la première édition du séminaire IndabaX le 19 décembre 2020 sur le thème “l’intelligence artificielle, une opportunité pour l’Afrique ?”.

Le séminaire a été accueilli simultanément par l’Université de Kara à travers la Faculté des sciences et techniques, le Département de mathématiques de l’Université de Lomé, l’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité universitaire du Togo (UCAO-UUT) et l’Institut de technologie (iPNET).

A en croire Sayf-laye Mandé Alfa-Sika, Vice-doyen de la la Faculté des sciences et techniques (FaST) le séminaire a été organisé pour familiariser les étudiants et le public à l’intelligence artificielle (IA). Il n’a pas manqué de préciser que l’Université de Kara a des filières professionnelles dans le domaine.

Le séminaire a offert un cadre de discussions sur l’état d’avancement des techniques en matière d’apprentissage automatique en Afrique et sa valorisation.

IndabaX est un projet de « Deep learning Indaba », une organisation à but non lucratif qui travaille à amener les Africains à s’approprier l’intelligence artificielle.

L’organisation offre l’opportunité aux ressortissants de chaque pays africain de pouvoir organiser au moins une journée de sensibilisation et de retrouvaille de la communauté locale d’IA dans un pays africain.

Voltic Togo