Simone Gbagbo à la Cour, Abidjan, le 1er Juin 2016

Le procès de Simone Gbagbo, ex première dame de la Côte d’Ivoire est reportés au 10 octobre prochain. C’est à la demande de l’accusée et de ses avocats.

L’ancienne dame de fer a invoqué la fatigue et a demandé à la juridiction chargée de son jugement de lui permettre de se reposer pendant les vacances judiciaires, selon les explications du procureur général Ali Yéo. L’audience devra donc reprendre le 10 octobre prochain.

Le procès de l’ex-Première dame avait repris le 19 juillet après deux semaines de suspension en raison d’un malaise de l’accusée.

Âgée de 66 ans, Simone Gbagbo est citée, selon l’accusation, pour son implication dans des tirs d’obus sur le marché d’Abobo, un quartier favorable à Alassane Ouattara, le rival de son mari à la présidentielle de novembre 2010, dans la répression sanglante des femmes d’Abobo. Il est également mis en avant, sa participation à une cellule de crise qui planifiait et organisait des attaques, à travers des milices et des forces armées proche du régime.

Elle a déjà été condamnée en 2015 à une première peine de 20 ans de prison pour “atteinte à la sûreté de l’Etat”.

Voltic Togo