Prestation de serment de Faure Gnassingbé / Image: DR

Faure Essozimna Gnassingbé sera ou sera pas candidat à sa propre succession pour un quatrième mandat? La question est sur toutes les lèvres lors des débats politiques liés au scrutin présidentiel 2020. Un communiqué de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) oblige le chef de l’Etat ou le parti présidentiel à se prononcer officiellement au plus tard le 8 janvier 2020.

A se fier au communiqué de la CENI, la date de clôture du dépôt des dossiers de candidature est fixée au 8 janvier 2020 à minuit. Le dépôt est ouvert dès le 27 décembre 2019.

Dans la course pour 2020 une quinzaine de candidatures se sont déjà faites remarquer. Mais, la candidature ou non de Faure Gnassingbé, qui boucle 3 mandats de 5 ans, reste un énigme.

Pour le compte des élections présidentielles de 2020, le premier tour est fixé au samedi 22 février 2020. La nouvelle constitution ouvre le boulevard à Faure Gnassingbé jusqu’en 2030, avec la remise à zéro du compteur.