Ibrahim Boubacar Keita (IBK) est rééulu à la suite du deuxième tour de la présidentielle au Mali. Il est plébiscité de 67,17% des voix. Les résultats provisoires ont été proclamés ce 16 Août 2018, à 9h30 heure locale, dans la capitale.

Malgré les irrégularités, soupçons de fraudes et de violence observés au second tour, IBK a été proclamé vainqueur pour un nouveau quinquennat. Pour un taux de participation de 34,54%, son adversaire Soumaila Cissé obtient 32,83% des suffrages.

Considéré comme grand favori de cette élection, IBK avait totalisé 42% des voix au premier tour du 31 juillet 2018.

Selon les informations, Soumaila Cissé aurait contesté les résultats de l’élection et dénonce des fraudes. Selon son directeur de campagne, Tiébilé Dramé, d’autres  bulletins de vote supplémentaires ont été introduits dans l’urne.

Comparativement au taux de participation du premier tour, celui du second tour a chuté. Seulement 34% des Maliens inscrits sur les listes électorales ont participé au scrutin.

Notons que les candidats ont maintenant quelques jours pour déposer des recours devant la Cour constitutionnelle. Cette haute juridiction devra ensuite valider ces résultats qui restent provisoires.