Grâce Kudzu Avugla, présidente de Drépano Solidiares

L’association Drépano Solidaires a organisé une campagne le vendredi 21 juin 2019 à Lomé dans le but de faire la lumière sur la drépanocytose et dévoiler comment vivre normalement avec la maladie.

D’après Grâce Avugla Kudzu, présidente de l’association, l’objectif est de sensibiliser sur la drépanocytose et mieux faire connaître la maladie et ses dégâts causés aux personnes malades.

Pour Mlle Avugla Kudzu, il faut que les population comprennent que la drépanocytose n’est pas seulement le problème des drépanocytaires et de leur famille.

« Nous appelons les jeunes à se faire dépister avant de se mette en couple avec un partenaire de vie parce que si vous avez le trait de la maladie, vous risquez de faire des enfants drépanocytaires. Quant aux drépanocytaires, il faut savoir que la drépanocytose n’est pas une fatalité mais avec un suivi médical régulier, on peut bien vivre avec », a-t-elle lancé.

« Nous sommes drépanocytaires aujourd’hui parce que nos parents ne connaissaient pas la maladie », a fait observer la présidente. Elle appelle d’autres personnes à  s’engager dans la lutte à leurs côtés que ce soit les acteurs publics comme privés et même ceux qui ne sont pas drépanocytaires.

Drépano Solidaires est une association qui milite pour le bien être des drépanocytaires pour qu’ils puissent avoir des soins de qualité à moindre coût et apporter l’information à la population.

Notons que la campagne est organisée dans le but de célébrer la 10ème année de la journée mondiale de la drépanocytose qui est célébrée les 19 juin de chaque année.