L’Institut national d’assurance maladie (INAM) se dit préoccupé par la santé des jeunes togolais particulièrement des étudiants. Après une première rencontre d’échanges avec les étudiants de l’Université de Lomé, place à une séance de jogging, le samedi 28 décembre 2019.

Ils étaient plus d’une centaine ces étudiants, la directrice de l’INAM et son personnel à faire la séance de joggin, en faisant le tour des amphis pur une remise en forme.

« Le sport c’est la santé et quand on dit santé on pense INAM », a indiqué la directrice générale, Myriam Dossou d’Almeida. Pour elle, il est normal que son Institut soit présent à cette activité sportive avec ces jeunes qui ont besoin de construire une santé et de se mettre à l’abri du diabète, de l’hypertension et de toute sorte de maladie.

« L’INAM a toujours œuvré pour améliorer la santé que ce soit en les soignant ou en faisant des exercices, du sport ou tout ce qui peut amener une vie saine. Nous avons rencontré des étudiants dynamiques engagés pour la solidarité et cette initiative est un moment de retrouvailles mais aussi un moment de construction d’une santé de futur solide », a-t-elle ajouté.

Cette activité s’est faite en différé de la journée de l’assurance maladie que l’INAM a organisée le 20 décembre 2019. Ceci dans le cadre de l’extension progressive de la couverture maladie aux autres couches sociales non encore couvertes telles que les étudiants.

Pour Gatcho Malangé, étudiant en 1ère année en gestion des ressources humaines à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG), cette initiative de l’INAM est d’une grande aide. Cela m’a aidé dit-il, à prendre conscience de mon état de santé et une motivation pour en prendre soin.

Il faut noter également que Aimes-Afrique s’est joint à l’initiative et en a profité pour offrir des dépistages de la hernie et des consultations générales aux étudiants présents au jogging.