Carlos Ketohou, Directeur de Publication du journal "L'Indépendant express"

La liberté d’expression serait-elle menacée au Togo? L’hebdomadaire privé très critique “L’Indépendant Express’ est suspendu définitivement de parution au Togo par le Tribunal de première instance. Son récépissé est même retiré.

Cette décision fait suite à une saisine de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC). Ceci fait suite à la publication d’un article le 29 décembre 2020, intitulé : « Scoop de fin d’année : Deux ministres interpellés pour vol de cuillères dorées », jugé calomnieux.

L’article a valu une interpellation nuitamment du directeur de publication, M. Ketohou, le 29 décembre 2020 malgré une citation à comparaitre le lendemain. Il avait été mis en garde-à-vue à la Brigade Anti-gang de Djidjolé avant d’être transféré 24 heures plus tard au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC).

En attendant la décision du Tribunal, la Haac avait déjà interdit au journal de paraitre sous toutes ses formes, papier et presse en ligne, depuis le 4 janvier 2021.

En 2019, la HAAC a fait retirer le récépissé à un autre journal très critique, “La Nouvelle“. Il était reproché au journal, un “refus délibéré de respecter les principes fondamentaux du journalisme”.

Voltic Togo