François Akila Esso Boko qui s’est vu son rêve pour la présidentielle de 2020 au Togo interrompu, décide de soutenir ceux de l’opposition dont la candidature est retenue. Dans un Tweet, il les invite à conclave.

“Je convie d’urgence les six (06) candidats de l’opposition démocratique togolaise à un conclave en vue de définir les meilleures stratégies face cette situation”.

Que les acteurs de la société civile et le peuple togolais tout entier accompagnent et imposent une dynamique unitaire pour le succès d’une telle démarche“, a-t-il ajouté.

En 2019, après 14 années d’exil, François Boko a été empêché de rentrer au pays, lui qui n’avait pas caché ses ambitions présidentielles.

Les Togolais sont attendus au urnes le 22 février 2020 pour élire un nouveau président. Faure Gnassingbé, qui a pris le pouvoir à la suite du décès de son père, après 38 ans de règne sans partage, est candidat à sa propre succession pour un quatrième mandat.

Voltic Togo