Amen Sodjedo, 2ème à gauche, champion des joutes verbales francophone 2019

L’édition 4 des joutes verbales francophones 2019 a connu son apothéose ce 16 mars 2019 à Lomé. Amen Sodjedo, étudiant à la Faculté des sciences économiques et de gestions (FASEG) à l’Université de Lomé a été sacré champion de cette édition.

« C’est une fierté pour moi et je suis aussi très content d’avoir pris cette première place. » s’est réjoui Amen Sodjedo. « A voir la compétence des adversaires qui selon moi étaient aussi à la hauteur, il faut dire que le travail n’a pas été  aussi facile » a ajouté le champion des joutes verbales 2019.

Pour cette dernière phase, huit candidats issus de sept Universités de la capitale se sont constitués en deux équipes autour d’un thème unique qu’est ‘’la forte natalité en Afrique est un frein à son développement’’, et d’une épreuve orale particulière sur la plaidoirie.

Pour Frederik Tsatsu, délégué général des joutes verbales, 2019 est une édition de maturité qui a vu le niveau et la qualité des orateurs se rehausser. « Cette édition ouvre des portes de  l’agrandissement et de nouvelles perspectives et nous en sommes heureux », ajoute-t-il.  Pour cette édition, le lauréat a gagné un billet d’avion aller-retour avec un séjour à Paris et va aussi participer au festival des journées de l’éloquence en France en Mai 2019.

La finale des joutes verbales a été couplée de celle des graines d’orateur. A cette fin, sept candidates ont été évaluées chacune sur une épreuve de plaidoirie. Pour cette catégorie, Josiane Elise Djivenu a été vainqueur sur le thème ‘’l’école est ma seconde mère’’.

Josiane Elise Djivenu, la graine d’orateur 2019

Rappelons que l’initiative selon les organisateurs est de promouvoir l’art oratoire francophone chez les jeunes apprenants togolais.