Affluence au CMS Adakpamé dans la commune Golfe 1 pour la vaccination anti-Covid-19 le 14 septembre 2021

La vaccination contre la Covid-19 n’est plus un choix au Togo. C’est devenu de manière sibylline, une obligation pour les Togolais qui veulent vaquer vraiment à leurs occupations ou s’offrir certains services. Le ministre togolais de la communication et des médias Akodah Ayewouadan l’avait déjà susurré.

Les Togolais se sont réveillés vendredi avec une décision du gouvernement comme un couperet suspendu à leur gorge. Contrairement aux autres pays de la sous-région, Lomé a  annoncé le 9 septembre 2021, une nouvelle fermeture des lieux de culte et de certains bars à compter du 10 septembre 2021. Au moins 208 grands bars et restaurants sont fermés. De plus, les activités sportives et culturelles sont suspendues pour un mois. Et, le passeport vaccinal est désormais demandé à l’entrée des bâtiments administratifs.

Des ministères, services, départements vont suivre le pas en multipliant des communiqués ou notes de service pour exiger le passeport vaccinal. Les Togolais se voient donc contraints à la vaccination.

Affluence dans les CMS

La situation est inversée. A l’encontre de ces Centres de santé où les agents somnolaient parfois sur les bancs, en attente des patients pour les vacciner contre la Covd-19, c’est plutôt l’inverse. Ils sont submergés. De longues files d’attente se font observer sur ces sites. “Pour se faire vacciner, il faut se lever pour s’y rendre à l’aube afin de pouvoir se faire vacciner”, confie un agent de vaccination.

Mardi 14 septembre ces files d’attente sont observées dans des CMS de la commune Golfe 1. Querelles, crises de colère, insultes, l’ambiance était par moment électrique par endroits alors que certains se faufilaient pour sauter les rangs ou demander des faveurs pour se faire vacciner alors qu’en retard.

Les rassemblements craints et interdits sont finalement “organisés” dans les CMS.

Les vaccins disponibles

Les vaccins ne manquent plus. Même si beaucoup s’interrogent sur l’efficacité des conditions de conservation de ces vaccins telles recommandées, surtout dans les zones reculées. Certains vaccins devant être conservés dans une température de 2 à 8 degrés Celsius.

Dans le cadre de la poursuite de la lutte contre la pandémie à la covid-19 et particulièrement de la stratégie vaccinale, le Togo a acquis ces derniers jours des lots de vaccins à travers plusieurs initiatives. Ces lots sont en cours de déploiement dans toutes les régions de notre pays“, peut-on lire dans un communiqué du gouvernement en date du 13 septembre, dont copie a été envoyée à la rédaction d’Africa rendez-vous.

Réception d’un deuxième don de Pfizer de l’ambassade des Etats-Unis au Togo

L’Ambassade des Etats-Unis au Togo par exemple, a annoncé le 12 septembre 2021, avoir offert un deuxième lot de 117 mille doses de vaccin Pfizer. “Ce don porte à 305 mille 370 le nombre de doses de vaccins Covid-19 donnés au Togo par le gouvernement des Etats-Unis dans le cadre de la facilité Covax depuis que le pays a lancé les vaccinations Covid-19 en mars de cette année“, a précisé le diplomate américain Eric Stromayer.

Les vaccins sont disponibles. Même s’ils ne préviennent pas contre la Covid-19, Lomé entend rechercher une immunité collective et “oblige” à la vaccination.

Le gouvernement togolais a obtenu le 14 septembre 2021 auprès du parlement, la prorogation de l’état d’urgence de 12 mois. La PM Victoire Dogbé a dit être dans une démarche de faire désormais « peur » aux Togolais. La pédagogie, a-t-elle dit, a montré ses limites.

Voltic Togo