Image: DR

L’annonce d’un potentiel couvre-feu en période de fêtes est enfin officielle et formelle. En conférence de presse le 18 décembre 2020 à Lomé, le Comité de gestion et de riposte contre la Covid-19 a précisé que le couvre-feu prend effet à compter du 20 décembre 2020 au 3 janvier 2021, de 22h à 5h GMT dans le Grand Lomé.

Cette annonce précise une interdiction formelle de consommer sur place dans les bars, y compris les bars traditionnels du 20 décembre 2020 au 3 janvier 2021.
Toutefois, le couvre-feu est de 23h à 5h GMT les 24, 25, 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021 pour le reste du territoire national .

Contrairement aux rumeurs, le couvre-feu s’étend sur toute l’étendue du territoire national.

Quant aux cultes religieux de fin d’année, le médecin colonel précise que seules les églises déjà autorisées à ouvrir pourront continuer. Les cultes ne se feront qu’une seule fois par semaine, les dimanches pour les chrétiens et seulement les vendredis pour les musulmans, selon les explications du médecin colonel Djibril Mohaman.

Les célébrations sont autorisées es 24, 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021 dans le strict respect des mesures barrières et le respect du couvre-feu.

Aussi, a-t-il précisé que le gouvernement aura à communiquer sur les mesures d’accompagnement s’il devrait y en avoir.

A la date du 18 décembre 2020, le Togo avait encore 374 patients sous traitement de la Covid-19.

Un couvre-feu instauré en Avril 2020 pour raison de la Covid-19 avait donné lieu à de diverses formes de violations des droits de l’homme. Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) dit avoir recensé 19 allégations.

Pour ce nouveau couvre-feu, le médecin Colonel Djibril Mohaman dit rassurer que des discussions sont en cours avec la FOSAP pour qu’elle fasse beaucoup plus dans la sensibilisation que la répression. “La FOSAP fera de son mieux pour que tout se passe bien“, a-t-il confié.

Voltic Togo