Candide Leguede Bamezon,directrice de Innov'Up

Le centre entrepreneurial des femmes d’affaires du Togo (Innov’up) s’est tourné vers le secteur artisanal pour la cohorte de startups féminines, édition 2020. Ceci a été lancé lors d’une rencontre avec la presse le lundi 9 mars 2020 à Lomé.

Cette rencontre qui est organisée en prélude de la rentrée officielle de la cohorte 2020, commémore la célébration de la journée internationale de la femme, qui a été célébrée le 8 mars 2020.

Elles sont une vingtaine de startups féminines sélectionnées dans les différents secteurs de l’artisanat pour être accompagnées pendant 12 mois à Innov’up. Ces femmes évoluent dans des domaines tels le stylisme, la coiffure, la peinture, la cordonnerie, la géo-thérapie, le cosmétique et le batik.

Dès leur rentrée en incubation, le 10 mars 2020, elles vont être suivies par les conseils, les renforcements de capacités, le développement personnel de l’entrepreneur et dans presque tous les domaines qui tournent autour de la vie d’une entreprise, selon la coordinatrice nationale de Innov’up, Candide Leguèdè Bamezon.

Les startups à incuber sont sélectionnées sur notamment le potentiel innovante du projet, le profil de l’entreprise et l’impact socio-économique du projet.

A en croire Mme Leguede Bamezon, l’objectif de ce programme d’incubation est d’augmenter les chances de suivie des startups portées par des femmes et de leur permettre d’émerger, de consolider et de rendre pérennes et compétitives leurs entreprises.

En effet, Innov’up est une plateforme multiservices au sein de laquelle est implanté un incubateur de startups féminines. Elle s’est donnée pour mission d’accompagner chaque année, sur une durée de 12 mois, une vague de 15 à 20 startups avec un fort potentiel de création de richesse et de génération d’emplois durables.

Innov’up s’est également engagé dans le renforcement des capacités managériales des promotrices afin d’accélérer leur croissance, la création d’un cadre de réseautage propice au développement des startups accompagnées et dans l’assignation à chaque startup d’un mentor.

Depuis son existence, on note en terme de cumul d’incubateurs, 70 entreprises incubées dont 80% formalisées, 41 emplois permanents créés et un chiffre d’affaires total cumulé de près de 40 millions de francs CFA.

Peut on le rappeler, en 2019, Innov’up a incubé des startups évoluant dans le secteur de l’agroalimentaire.